Home , Avrupa , CONTRE LA LOI TRAVAIL, PLUS UN PAS EN ARRIERE !

CONTRE LA LOI TRAVAIL, PLUS UN PAS EN ARRIERE !

12795043_468004156734164_4638686723631645281_o

CONTRE LA LOI TRAVAIL, PLUS UN PAS EN ARRIERE !

La Loi « Travail » proposée par la ministre du Travail Mme. El Khomri, et portée par le gouvernement « socialiste », est une attaque générale du patronat et de la bourgeoisie contre l’ensemble du peuple en France. Dans un contexte de crise internationale du Capital, ses défenseurs ne reculeront devant rien pour sauver ce qu’ils possèdent, quitte à réduire l’ensemble des travailleurs et des travailleuses à la misère. Nous en avons eu un avant-gout avec les Plans d’Austérités qui ont été appliqués en Grèce et qui n’ont pas pu sauver son économie. Ces Plans ont permis au Patronat et à la Bourgeoisie d’Europe de s’enrichir toujours plus sur le dos du peuple grec à qui, nous le savons, il ne reste que les larmes pour pleurer et la rage pour lutter. Après avoir perdu sur nos retraites sous l’air Sarkozy, c’est la gauche, et à sa tête le Parti Socialiste, qui va encore plus loin et qui s’attaque au Code du Travail pour la deuxième fois. La Loi « Travail » proposée par le Parti Socialiste est donc le Plan d’Austérité décidé pour la France. Cela sans oublier bien sur la mise en place d’une situation d’Etat d’Urgence inefficace contre les terroristes, mais qui a déjà permis de tuer dans l’œuf de nombreuses mobilisations sociales !

Offensive du Patronat et du Medef

Ces accords vont donner une entière liberté aux entreprises sur la gestion du Travail. Elles vont pouvoir augmenter le temps de travail de 10h à 12h par jour et de maximum 48h à 60h par semaine. Dans le même temps elles vont pouvoir baisser les salaires librement.

Briser notre autodéfense

Pour que les entreprises aient les mains libres, la Loi Travail augmente leur capacité de décider seul en affaiblissant les moyens de réponse des Syndicats, qui seront contournés.

Enrichir toujours plus les patrons

Même si elles n’ont pas de problèmes financiers, les entreprises qui veulent augmenter leur bénéfices auront à présent le droit de mettre en place des Plans de Licenciements pour se faire de l’argent sur le dos de leurs salariés en économisant leur salaires.

Cibler la Jeunesse

Les apprentis mineurs (moins de 18 ans), qui forment une main d’œuvre déjà sous-payées et surexploitées, pourront être mis au travail jusqu’à 10h par jour et 40h par semaine. C’est le retour au siècle dernier pour un pays qui se targue d’être en avance sur les autres… … et encore beaucoup d’autres réformes criminelles. Tous les acquis sociaux, que le peuple a arraché à travers les grèves, les luttes et les morts, sont perdus. Si la violence de cette attaque peut paraitre incompréhensible pour certains, il faut garder à l’esprit qu’elle est menée par une classe de possédant, de dominant, de personnes qui n’ont jamais travaillé, qui n’ont jamais appris à se priver et qui dans le contexte de crise mondiale ont peur de perdre de leur richesse, même en partie. Leurs intérêts sont donc antagonistes aux nôtres, car pour qu’eux puissent vivre ainsi, nous devons forcement nous serrer la ceinture NOUS.

Contre la Loi des Patrons, organisons-nous et Résistons !

Malgré le million de signatures qu’a recueilli, en seulement 2 semaines, la pétition contre la réforme, nous ne pourrons vaincre que par une mobilisation sur le terrain. Les défaites successives du peuple contre la Réforme des Universités, la Réforme des Retraites, le Paquet Fiscal, les lois sécuritaires, la chasse aux sans-papiers, l’Etat d’Urgence… ont ébranlé notre confiance, notre moral et notre capacité à nous organiser pour lutter. Au contraire nos défaites ont été leurs victoires et c’est pour cela qu’ils se pensent capable de tout nous imposer.

Faisons-les mentir ! Travailleurs français ou immigrés, Homme ou Femme, chômeurs, étudiants, lycéens, retraités, jeunes précaires, PLUS UN PAS EN ARRIERE !

Le 9 mars, le YDG France appel à rejoindre les manifestations qui auront lieux dans toutes les villes contre le projet de Loi Travail.

Unissons-nous et organisons la riposte !

ATiK – Yeni Demokratik Gençlik / Nouvelle Jeunesse Démocratique

scroll to top